Un carnet

Ce carnet de recherche explore les voix de celles et ceux qui aspirent à migrer en Israël, dans ce qu’elles produisent comme théories et comme pratiques langagières. C’est le lieu d’une réflexion critique et continue sur la matérialité du récit de vie et de migration : du texte à la voix, de l’individuation à la subjectivation, entre analyse du discours et approche poétique. L’objectif de ce blog est de participer aux réflexions sur le thème de la migration francophone vers Israël du point de vue d’une anthropologie du langage. A partir de ces recherches en cours, il s’agit de poursuivre une réflexion plus large, déjà engagée par Henri Meschonnic, qui tâche de penser ensemble le langage, le poème, l’éthique et le politique.



Citer ce billet
Richard Guedj (2020, 2 octobre). Un carnet. Sur le pont suspendu. Consulté le 22 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uml7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search